Nos conseils d’éducation

Élevage d'Arguiller d'Anjou

Conseils pour bien démarrer votre relation

Voici quelques petits conseils pour démarrer une relation agréable et sereine avec votre nouveau compagnon de vie et qui permettront aux futurs propriétaires de se projeter avant l’arrivée du chiot.

Il existe de nombreuses méthodes et techniques d’éducation. Ce qui marche pour un chien peut ne pas fonctionner pour un autre. Cela dépend de multiples facteurs (race, âge, environnement, connaissances et expériences du maître, …)

L’éducation du chiot est très importante car elle conditionne toute sa vie futur et son bien-être. Nous conseillons de prendre des cours d’éducation dès son arrivée pour mener cela au mieux.

Bien choisir son chien

Il est important de bien choisir la race du chien que vous souhaitez adopter. Ce choix dépend de nombreux critères. Voici quelques-unes des questions à se poser afin d’être sûr que la race que vous choisirez peut convenir à votre situation.

Aimez-vous et avez-vous le temps de vous promener ? Habitez-vous une maison avec du terrain ou en appartement ? Êtes-vous sportif ? Pensez vous emmener votre chien en vacances ? Combien de temps en moyenne pouvez-vous lui consacrer quotidiennement ?

L’entretien du poil peut être aussi un critère de choix. Un Golden ou un Cocker demandera plus de temps de brossage qu’un Boxer ou un Braque de Weimar.

Voici quelques différences entre mâles et femelles

Physique/santé :

  • Le mâle est généralement plus grand et plus costaud qu’une femelle.
  • La femelle, si elle n’est pas stérilisée, peut être plus sujette aux problèmes de santé en fin de vie en rapport à son système hormonal (tumeurs, infections de l’utérus ou de la chaîne mammaire)
  • Les chaleurs de la femelle peuvent représenter une contrainte si elle n’est pas stérilisée. Cela se traduit par des écoulements de sang quotidien pouvant durer d’une à 3 semaines 2 fois par an.
  • Le mâle a tendance à plus marquer son territoire en urinant sauf si il est stérilisé assez tôt.
  • Si le mâle a sailli une fois, il peut avoir tendance à chercher à fuguer pour retrouver des femelles plus souvent.

Comportement/caractère :

  • Le sexe n’est pas systématiquement déterminant dans le caractère du chien. Les points suivants sont des généralités mais ne sont pas toujours vrai.
  • Généralement les mâles sont plus joueurs et attentifs au maître.
  • Les femelles sont un peu plus indépendantes et calmes.

Mâle ou femelle, l’éducation du chiot devra se faire en fonction de ses traits de caractère (tempérament fort ou faible, attentif ou distrait …)  et de ses goûts (jeux, récompenses …)

Où doit il dormir ?

Le lieu de couchage est important à définir avant l’arrivée de votre chiot.

Il est généralement déconseillé de faire dormir le chien dans votre chambre. Il est préférable qu’il ait sa place au sol dans un lieu calme, propre et éloigné des allées et venues.

Vous pouvez en revanche avoir plusieurs endroits où le chiot pourra se reposer (arrière-cuisine, garage, salon, cuisine, …)

Il aimera quelque chose de confortable et moelleux où il prendra plaisir à dormir ou avoir un temps calme.

Alimentation 

Il existe diverses façons de nourrir son chien :

  • Les croquettes, lorsqu’elles sont de qualité, présentent plusieurs avantages. C’est une alimentation industrielle complète, équilibrée en nutriments, facile à doser et à distribuer, de longue conservation (car sèche). C’est l’alimentation la plus utilisée du fait de ces nombreux avantages; mais il est important de choisir une bonne qualité.
  • Une ration ménagère peut aussi être élaborée mais représentera plus de contraintes dans l’organisation et nécessitera de bonnes connaissances en nutrition canine pour apporter ce dont a besoin votre chien.
  • Il existe aussi les aliments humides en boite. Ils contiennent au moins 70% d’eau et se conservent au réfrigérateur après ouverture.

La qualité des croquettes que vous choisirez pour votre chiot est primordiale car c’est grâce à son alimentation que votre chiot va grandir et se développer. Il est important de donner une ration ajustée à sa race et à son gabarit.

Dans l’idéal donnez toujours, même à l’âge adulte, 2 repas par jour minimum. Veillez à ce que le chien ait toujours de l’eau fraîche et propre à volonté lors des repas.

Nous vous conseillons l’aliment que nous faisons fabriquer spécialement pour notre élevage. Une fois l’aliment trouvé et si celui-ci convient ne changez plus dans la mesure du possible.

Évitez de donner vos restes de repas à votre chien. Vous déséquilibrez son alimentation et risquez de dérégler sa digestion (selles molles, flatulences, …). Vous pouvez lui prévoir des gourmandises comme des biscuits pour chien en guise de récompense pour l’éducation.

L’entretien

Selon la race que vous aurez choisie, l’entretien sera plus ou moins important. Pour les Golden et les Cocker un brossage régulier est préconisé pour éviter l’apparition de nœuds.

Mais les chiens au poil court aiment aussi se faire brosser et perdent également leurs poils.

Concernant le bain, il n’est pas nécessaire de le faire régulièrement. 1 à 2 fois par an pour un chien comme le Braque, Boxer et le labrador est suffisant. Pour un Cocker ou un Golden, nous vous conseillons de les laver ou de les faire toiletter uniquement quand les chiens sont sales. Comptez environ 4 toilettages par an pour le Cocker.

Les chiens ont une barrière naturelle qui protège leur peau contre les intempéries et les agressions de la vie quotidienne, en cas de bains trop fréquents (plus d’une fois par mois) vous risquez de fragiliser cette protection et de voir apparaître des sensibilités ou des gênes au niveau de la peau.

Pensez à vérifier à partir du printemps jusqu’à l’automne la présence de tiques après les ballades notamment en forêt.

Il est important d’habituer son chiot à être manipuler régulièrement de la tête aux pattes. Cela pourrait vous être d’une grande aide en cas de soins à prodiguer.

L’exercice

Vous commencerez par de petites ballades avec votre jeune chiot puis vous pourrez augmenter la durée de vos promenades progressivement. Il est important de respecter son rythme et d’arrêter quand il en a assez. Attention de ne pas avoir une activité trop intensive durant sa première année. En été, ne le faites pas courir lors de fortes chaleurs,  votre chien ne transpire pas et à plus de mal à réguler sa température dans ces moments-là.

Si vous souhaitez courir avec votre chien, attendez la fin de sa croissance pour commencer de vraies courses mais vous pouvez commencer à l’éduquer à cette discipline tranquillement vers l’âge de 8 – 12 mois.

Les séances de jeux vous permettront de tisser un lien avec votre chiot et lui permettrons de dépenser son énergie. Ces séances sont aussi l’occasion de pratiquer un peu d’éducation de manière ludique pour vous et votre chien.

La santé

Au départ de l’élevage votre chiot aura reçu sa primo-vaccination à  8 semaines contre la Maladie de Carré, l’Hépatite de Rubarth, la parvovirose, Parainfluenza et la Leptospirose (CHPPiL). Vous aurez le rappel à réaliser, entre 3 à 5 semaines, après cette primo-vaccination, chez le vétérinaire que vous aurez choisi pour vous accompagner dans les soins à prodiguer à votre nouveau compagnon. La vaccination contre la rage ne peut être réalisée qu’à partir de l’âge de 3 mois, elle n’est pas obligatoire si vous restez en France mais vous sera demandée pour vous inscrire dans un club d’éducation, lors d’un séjour dans un camping. Elle est aussi obligatoire si vous souhaitez voyager hors du territoire français.

La présence de vers intestinaux pourrait nuire à la bonne santé et à la croissance de votre chiot. Il est donc important de le vermifuger régulièrement pendant sa première année. Nous vous préconisons de vermifuger votre chiot tous les mois jusqu’à l’âge d’1 an puis 2 fois par an à l’âge adulte (au printemps et à l’automne). Votre vétérinaire vous donnera le vermifuge adapté au poids de votre chiot.

Il est important de protéger votre chiot contre les parasites externes (puces, tiques, mouches, moustiques). Pour cela différentes solutions existent, les pipettes, les comprimés ou les colliers. Dans tous les cas il est important de demander conseil à votre vétérinaire qui vous donnera une solution adaptée à l’âge et au poids de votre chien.

Surveiller les changements de comportement de votre chiot. S’ils sont souvent bénins (petite diarrhée, manque d’appétit, …), la chaleur, un petit coup de mou, un stress, peuvent en être la cause. Tant que votre chien reste joueur et ne paraît pas abattu, ne vous inquiétez pas outre mesure mais surveillez bien l’évolution de ces symptômes dans les 48h suivantes. Si votre chiot parait abattu, reste seul dans son coin, ne mange pas, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire.

La propreté

Pour rendre rapidement votre chiot propre nous vous conseillons de le faire dormir dans un parc fermé la nuit. Naturellement un chien ne souille pas son lieu de couchage. C’est-à-dire qu’il va faire l’effort de se retenir et de ne pas faire ses besoins dans son « nid ». Pour l’apprentissage, cet espace doit être restreint. Nous conseillons les dimensions suivantes (75cm x 55cm). Nous vous proposons à l’élevage des parcs de propreté à la vente. Votre chiot aura très vite compris et sera propre rapidement. De plus vous lui apprenez à ne pas faire de bêtises pendant ces moments. Ce parc peut être utilisé également la journée lors de vos absences sous réserve qu’elles ne soient pas trop longues.

Voici quelques conseils pour utiliser votre parc au mieux :

  • pas de gamelles, ni eau, ni croquettes à l’intérieur du parc.
  • le parc doit être un espace où il se sent bien, vous ne l’utiliserez pas comme un lieu de punition. Vous pourrez lui mettre des jeux et un tapis confortable.
  • la gamelle d’eau sera supprimée 1h avant le coucher du chiot.
  • le repas du soir devra être donné en fin d’après midi / début de soirée afin que le chiot puisse sortir plusieurs fois avant le coucher.

La durée de l’utilisation de ce parc sera variable d’un chien à l’autre mais comptez entre 2 et 6 mois ou plus avant de pouvoir le remplacer par un simple tapis/corbeille. Il faut le retirer lorsque le chien est propre et ne fait plus de bêtises.

Au début sortez votre chiot le plus fréquemment possible afin qu’il ait l’occasion d’aller à l’extérieur pour se soulager très souvent. Il faudra le récompenser chaleureusement lorsqu’il fera ses besoins mais il ne faudra pas le stimuler (jeux) lors des sorties prévues à cet effet car vous le détourneriez de son but et votre chien en oublierait de faire ses besoins.

Pour vous aider, sachez que le chiot fait souvent ses besoins après la sieste et les repas. Accompagnez-le après ces moments afin de le féliciter pour qu’il comprenne l’endroit où vous souhaitez qu’il fasse ses besoins.

L’éducation de base

L’éducation commence dès le premier jour de l’adoption de votre nouveau compagnon.

La sociabilisation est primordiale à l’épanouissement de votre chiot, il est important de lui faire voir un maximum de choses, lieux, congénères, animaux d’autres espèces, humains (enfants, personne en fauteuil roulant, personnes âgées,…) et situations (solitude, transport en voiture) dans les premières semaines après l’adoption, de façon progressive.

Ayez en tête que tout ce que vous lui autoriserez petit seront des choses que vous lui permettrez une fois qu’il sera grand. Donc ne le laissez pas avoir des comportements que vous jugez indésirables. Il faudra également lui apprendre à rester seul lors de vos absences.

Nous vous conseillons de faire appel à un éducateur professionnel ou a un club d’éducation pour être guidé dans l’éducation de votre chiot.

Les cours vous apporteront des clés. Appliquez ensuite vos acquis plusieurs fois entre chaque cours pour augmenter l’efficacité des apprentissages.

L’éducation devra se faire de façon ferme mais sans violence. Essayez d’être constant dans les choses autorisées et celles interdites. Avec le jeu vous rendrez les apprentissages ludiques autant pour vous que pour votre chiot. Le renforcement positif est plus efficace que la punition. L’éducation demande du temps et de la répétition. Il est préférable de faire des petites séances fréquentes et courtes plutôt que 1h par semaine.

De nombreux livres ou vidéos peuvent aussi vous aider pour apprendre à communiquer avec votre chien.

Nous vous conseillons de pouvoir toujours avoir le contrôle sur votre chien pendant vos sorties. Il nous parait donc essentiel que le chien connaisse les 5 ordres de base (assis/ couché/ le rappel/ l’immobilité (pas bougé)/marche en laisse au pied) pour rendre votre quotidien avec lui agréable.

4 caractères minimum